l'été tahitien 2000    

Jeudi 20 Juillet 200 M E T R O P O L E

Les Nouvelles
de Tahiti

FESTIVITÉS ESTIVALES
Le Heiva breton de Breizh Polynesia
Breizh Polynesia, la dynamique association franco-polynésienne du grand Ouest, a de nouveau remplie la salle de Quéven, près de Lorient, pour sa neuvième de l'été tahitien.
En concurrence : les groupes de danses de l'association et Terii Taputu avec "Ra i Tahiti"


Le groupe des tamarii Breizh Polynesia toutes générations confondues

L'association que dirige Gérard Deshayes a, cette année encore, organisé trois jours de rencontres dans la salle des Arcs. L'occasion pour tous les polynésiens de Bretagne et de nombreuses autres régions de France de se donner rendez-vous en juillet pour se replonger dans l'ambiance du fenua.
Et le choix des distractions a été somme toute large : chants, danses, musique, tatouage par l'excellent Tevaa Huukena, peinture, artisanat... On pouvait aussi s'habiller en Territehau ou acquérir les perles noires auprès de Jean Marc Lemonie qui représente Terre d'iris. Quant aux amateurs de Hinano, le bar était là pour satisfaire les assoiffés avec ou sans modération.
Le temps fort s'est tenu le samedi. Coté cuisine d'abord, où Léone et Roland Pensec (Restaurant Tahiti à Pont-Aven) et leur armada se sont mis à l'ouvrage très tôt pour préparer les repas et surtout, le grand dîner avec plus de six cent couverts. Coté foyer, les exposants ont beaucoup comptés sur les badauds de l'après midi pour vendre leurs articles de Tahiti.
Côté salle de spectacle enfin, on a assisté aux shows des groupes des deux sièges régionaux de l'association, Brest et Lorient. C'est la que l'on découvre les jeunes
talents répartis en plusieurs classes d'age
Tour à tour, Te Ui Api de Brest, puis Tamarii Mahinetea de Lorient sont venus engranger le succès sur scène. A plus de vingt danseurs et danseuses, ces groupes montrent, s'il en est besoin, que les familles ont à cœur de perpétrer la tradition tout en rassemblant les enfants autour d'une activité qui les unit. Leurs talents sont reconnus puisque les jeunes de Lorient ont participé au festival de la musique polynésienne organisé par Théo Sulpice au cirque d'hiver à Paris, en mai dernier.
En soirée, Terii Taputu et Lucette avec leur troupe "Ra I Tahiti" ont été les invités de L'été Tahitien pour l'édition 2000. Les Wallisiens prévus en vedette américaine ayant fait défaut, nos célèbres responsables de l'unique restaurant polynésien de Paris en ont profité pour lancer le bal. Tous ont le secret d'une belle musique enchaînée, et leur tamure sont redoutables parce que longs et progressifs dans le tempo.
Bien entendu, c'était le show de leur troupe que l'on attendait. Finalement, c'est une petite troupe que l'on a vu dans des danses les plus connues et donc un peu trop rabachées et dansées sans conviction, sans compter un  interminable intermède dit du
 comment-porter-votre-pareu-cet-été.
Et puis l'on est en droit de s'interroger sur cette manie de précipiter les danseurs et les danseuses sur les genoux d'un public qui se passerait bien des gestes obscènes de ceux-ci. A moins que ce soit une vieille tradition polynésienne que tout le monde ou presque ignorait?

La très jeune génération de Te Ui Api

Ra I Tahiti


Quand Léone est aux fourneaux

 


Et ça, c'est du folklore?

 

Ihinati, Webmestre : Gérard Deshayes
Nohora'a 'Itenati, Adresse internet : http://breizhpolynesia.fr
Nohora'a uira, Adresse électronique : Courriel Association

Copyright © Association BREIZH POLYNESIA - Tél. 09 51 12 47 90